Mar 302012
 
ouestfrance_1_1

Solidarité pour les couples binationaux 

Une projection débat est organisée samedi dans le cadre de la journée RESF de solidarité avec les étrangers.

RESF, le Réseau éducation sans frontières, organise samedi une journée nationale de solidarité avec les étrangers menacés d’expulsion par l’État français, et toutes les personnes souffrant de la politique actuelle à l’égard des étrangers. C’est le cas notamment de nombreux couples binationaux. Dans l’agglomération cherbourgeoise, les mairies célèbrent ces mariages sans faire la moindre difficulté, mais ce n’est pas vrai partout. Ces mariages sont l’objet d’une suspicion de certaines municipalités, des autorités préfectorales et de la justice, allant jusqu’à des interpellations et des contrôles à domicile inquisitoriaux, assure RESF.

L’association d’aide aux sans-papiers évoque l’obligation pour des personnes mariées de « vivre cachées ou séparées, le traumatisme des arrestations à domicile, l’opacité et l’arbitraire de certaines administrations, le contrôle répétitif de leurs sentiments et le dévoilement de leur intimité, ou encore la difficulté à obtenir le respect de leurs droits ».

Un film relate le cauchemar de quelques-uns de ces couples. Les amoureux au ban public sera projeté samedi, en présence d’un Français confronté à cette politique d’État. À l’issue de cette projection, un débat sera organisé. Les couples qui auraient à connaître de semblables difficultés sont invités à se faire connaître, pour bénéficier de l’appui des militants RESF dans leurs démarches et partager leur expérience.

Lire la suite….

 Publié par le 30 mars 2012

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.